LE GREEN DEAL

Le Green Deal « Cantines Durables » : une mobilisation d’ampleur pour une transition de notre système alimentaire en Wallonie

Un Green Deal est un accord volontaire entre des partenaires privés, publics et les autorités politiques pour lancer des projets de développement durable ambitieux autour d’une thématique spécifique. Il s’agit d’un engagement des signataires à mener de nouvelles actions concrètes à leur niveau et collectivement. Un Green Deal permet d’inciter de nouveaux projets à se mettre en place ou de donner une impulsion nouvelle à des initiatives existantes.

Un Green Deal « Cantines durables » en Wallonie

Afin de permettre aux cantines d’agir en faveur d’un système alimentaire plus durable, la Wallonie s’est dotée d’un Green Deal « Cantines Durables » : un accord volontaire entre plusieurs parties prenantes offrant aux signataires (autorités politiques, facilitateurs et cantines) un cadre de mobilisation collective au sein duquel tous s’engagent à mener des actions, endéans les trois ans, en transition écologique.

–>Ils sont désormais quelques 330 acteurs à s’être engagés officiellement en signant le Green Deal.

Le secteur de la restauration collective, un levier prioritaire

 

Que ce soit dans les établissements scolaires, sociaux et de santé ou encore dans les entreprises et administrations publiques, les services de restauration collective et cantines constituent un enjeu majeur en alimentation durable. Avec près de 220.000 repas chauds servis chaque jour, soit environ 125 millions de repas par an, les cantines sont un levier d’action important pour une transition efficace vers un système alimentaire durable en Wallonie.

 

–>En Wallonie, plus d’une centaine de cantines ont déjà manifesté leur intérêt à s’engager pour un modèle d’avenir en signant le Green Deal, ce qui représente environ 110.000 repas chaud par jour.

 

* Les données sur la restauration collective en Wallonie sont actuellement lacunaires. Dans le cas du présent Green Deal, le nombre de repas servis en restauration collective est estimé à 220.000 repas par jour (J. Du Faux, ULG, 2017).

Axes de travail

Axes de travail

Le Green Deal propose comme cadre de travail à tous les signataires 6 axes de travail :

AXE 1
AXE 2
AXE 3
AXE 4
AXE 5
AXE 6

Ces axes de travail peuvent être déclinés de différentes manières, laissant une large marge de manœuvre aux signataires. Chaque signataire choisit les projets concrets qu’il souhaite développer en fonction des réalités de terrain rencontrées et des exigences de son secteur ou marché. Toutefois, des exemples d’actions concrètes sont proposés dans le cadre du Green Deal pour soutenir des choix cohérents, réalistes, ambitieux et à haute plus-value sociale, environnementale et économique (voir Engagements « Cantines »).